Besoin d'aide ?
Contactez-nous !

Par téléphone :

Par email :

Intégrer le développement durable dans l’aménagement des crèches, avec Claire Grolleau

Sommaire

    Partager l'article

    Recevez nos dernières actualités

    S'abonner

    En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

    Aujourd’hui, de plus en plus d’établissements d’accueil du jeune enfant s’engagent dans une démarche éco responsable dont l’objectif est à la fois de réduire l’impact sur l’environnement et d’améliorer la qualité de vie des enfants et des professionnels. Une vraie philosophie, portée par des équipes motivées et convaincues. Un projet de grande ampleur, certes, mais qui peut être mis en œuvre petit à petit. Le mobilier, les jouets, bref l’aménagement est bien entendu concerné. 

    Alors comment intégrer le développement durable dans son aménagement de crèche ? Spécialiste de l’aménagement d’espaces de la petite enfance, HABA renforce son partenariat avec Les Pros de la Petite Enfance pour vous proposer ce guide dédié, réalisé avec Claire Grolleau, fondatrice et présidente de l’association Label Vie. 

    Le cycle de vie du produit : base du développement durable en crèche

    Intégrer le développement durable dans l’aménagement d’une crèche ou de tout établissement d’accueil du jeune enfant, selon Claire Grolleau, demande qu’on évalue l’impact de chaque choix que l’on va faire. C’est-à-dire qu’avant tout achat de mobilier, de jeu, de jouet, il y a une vraie réflexion à mener. Et pour ce faire, il faut prendre en compte ce qu’on appelle le cycle de vie du produit, dont voici les trois grands principes : 

    • la production du produit (notamment les ressources nécessaires pour le fabriquer, comme l’énergie, les matériaux utilisés) ; 
    • la durée de vie du produit ; 
    • l’élimination du produit. 

    Des ressources maîtrisées, une bonne durabilité et une fin de vie éco responsable : il faut prendre tout cela en compte lorsqu’on souhaite intégrer du développement durable dans son aménagement de crèche. Allons un peu plus dans le détail : 

    La production du produit

    Il convient de regarder comment le produit est fait et où il est fait, selon Claire Grolleau. Elle recommande de privilégier les matériaux dont les ressources sont renouvelables, c’est-à-dire la plupart des ressources naturelles : le bois, le tissu, les fibres végétales… Exceptés le pétrole et ses dérivés, ressources renouvelables, mais de façon très lente. 

    Il faut également regarder le lieu d’où provient la matière et se demander par exemple : où le bois a-t-il poussé ? Dans les forêts françaises ? Et si oui, est-ce que ce sont des forêts gérées de façon durable ? Mais il faut aussi s’interroger sur l’endroit où a été transformée la matière. Claire Grolleau donne l’exemple du lin : il pousse en France, comme le chanvre d’ailleurs, mais si on le transforme à l’étranger, cela perd tout intérêt. 

    La durée de vie du produit. 

    Si on veut avoir une démarche de crèche éco responsable, il faut en priorité se doter de produits de qualité, qui vont durer dans le temps. Et en parallèle, voir comment on va les entretenir, les laver, mais aussi comment on va pouvoir les faire durer – et notamment, s’ils sont réparables. Pour les draps par exemple, il convient de faire attention à la fréquence des lavages, à la température, aux produits utilisés, au séchage… Tout cela est à prendre en compte car cela impacte la durée de vie du produit. 

    A l’heure actuelle, en raison de la pandémie, le protocole sanitaire a été renforcé. Claire Grolleau rappelle que le savon est suffisant pour détruire le Sars-Cov-2 : les produits désinfectants pour laver le linge ne sont donc pas nécessaires. De même qu’il n’est pas utile de monter à très haute température : ce type d’action a pour effet de réduire la durée de vie du drap et a un impact écologique important. 

    La fin de vie du produit 

    Est-ce que le produit est recyclable ? Et s’il ne l’est pas, comment va-t-il être éliminé ? Voilà toutes les questions qu’il faut se poser. Nous pouvons aussi évoquer la question de la seconde vie du produit. Selon la fondatrice de Label Vie, c’est devenu quelque chose d’ouvert, de faire de la récupération dans les EAJE – que ce soit pour les jouets ou pour les meubles. 

    Elle insiste sur le fait qu’aujourd’hui, utiliser du seconde main est l’action la plus éco responsable que l’on puisse faire. Cela évite notamment de générer des déchets. Mais bien entendu, il faut que les produits récupérés soient bien adaptés aux enfants et qu’ils soient conformes aux normes. Elle précise aussi qu’il y a des degrés de risque en fonction de l’usage des produits. 

    Aménagement de crèche : comment intégrer le développement durable ?

    Quelles matières privilégier dans une crèche écologique ?

    Abordons maintenant la question du plastique. Nous avons parlé de l’impact des matières premières sur l’environnement, mais il y aussi la question de leur impact sur la santé. Et comme le souligne Claire Grolleau : souvent, les deux vont de pair. Ce qui est polluant et qui détruit des ressources épuisables, c’est le plastique et toutes ses formes. Et celui-ci est néfaste pour la santé. Il est en effet pourvoyeur de substances nocives et relargue des perturbateurs endocriniens, des micro-particules, des petits débris pouvant être ingérés par les enfants. Aussi, Claire Grolleau préconise de réduire au maximum l’usage du plastique et de privilégier les matières naturelles

    A noter qu’il faut aussi prendre garde aux différents traitements qu’elles subissent. Un certain nombre de labels et de certifications permettent de s’y retrouver. 

    • Pour les tissus, il y a le label Oeko-Tex, qui certifie que l’article textile est exempt de substances novices. 
    • Pour le bois, il faut privilégier le bois massif et également faire attention à la finition. Il existe des finitions naturelles intéressantes, comme les huiles naturelles. Côté label, il existe la certification FSC, qui garantit une gestion durable des forêts.

    Eco crèche : une consommation raisonnée

    Cela ne veut pas dire pour autant qu’il faut jeter tout ce qui est en plastique. Avoir une démarche de crèche éco responsable, c’est avant tout garder ce que l’on a et ne s’en séparer que lorsque le meuble ou le jouet n’est plus utilisable ou lorsqu’il présente un danger pour les enfants. Il faut par contre éviter d’acheter des choses trop plastifiées. 

    La question du nombre est aussi un point sur lequel il convient de réfléchir. Par exemple, est-il vraiment utile d’avoir autant de trotteurs que d’enfants ? Pour Claire Grolleau, il faut faire appel à son bon sens et faire preuve de sobriété. Tout ceci, précise-t-elle, sont des pistes de réflexion car bien entendu, chaque structure est différente. Pour résumer : on évite de jeter, on conserve et on renouvelle de façon intelligente en achetant des produits de qualité.  

    Comment aménager l’extérieur de la crèche ?

    Évoquons maintenant l’aménagement extérieur. Il est fondamental pour le bien-être des enfants mais aussi des professionnels, de ré-introduire le vivant non humain dans les crèches, de se reconnecter à la nature, explique Claire Grolleau. Elle conseille à toutes les crèches qui ont le projet de réaménager leur extérieur de casser le béton, de retirer les sols souples, de les remplacer par de la terre, mais aussi de planter des végétaux pour que le vivant revienne. 

    Elle précise que sous une structure de motricité, pour accueillir une chute d’enfant, il existe d’autres alternatives aux sols souples, qui sont fabriqués avec des dérivés pétrochimiques. On peut mettre par exemple une terre engazonnée, des écorces de pin, des copeaux de lin. À choisir en fonction de comment on veut gérer la présence des enfants sur ces surfaces, mais aussi de l’avis du médecin de PMI. On privilégie le minéral et le végétal plutôt que ces sols souples qui ont un gros impact environnemental et sur la santé. 

    Le développement durable en crèche : une démarche au-delà de l’aménagement

    Le développement durable ne concerne évidemment pas que l’aménagement de la crèche, c’est bien plus large que cela. Voici quelques précisions sur les contenants alimentaires, la climatisation, et sur le bâtiment en lui-même. 

    Des contenants alimentaires éco responsables

    Tout comme pour le mobilier, Claire Grolleau préconise d’opter pour des matières dont les ressources sont renouvelables. Exit le jetable et le plastique. On préfère des matériaux comme le verre (il existe des verres très solides), la faïence (qui est peut-être plus fragile mais à Limoges, les tout-petits des crèches de la ville déjeunent dans des assiettes en faïence : c’est donc possible), ou encore comme l’acier inoxydable : une ressource qui coûte cher mais qui est immortelle. Le verre, la faïence, l’acier inoxydable sont tous des matériaux inertes qui résistent bien et ne relarguent rien du tout. 

    Éviter à tout prix la climatisation

    Un sujet d’importance, selon la fondatrice de Label Vie, car il est nécessaire de réduire l’augmentation de la température moyenne sur Terre, tout en se préparant à cette augmentation qui est considérée à ce jour inexorable. Pour Claire Grolleau, la climatisation est l’exemple majeur de ce qu’il ne faut pas faire, car elle participe à la fois à la transformation climatique et à l’augmentation de la température. Elle consomme de l’énergie et réchauffe l’extérieur. 

    Pour éviter de climatiser, il convient de baisser la température intérieure. Pour cela, plusieurs solutions existent. On essaie d’abord d’éviter aux rayons du soleil de rentrer : 

    • en mettant des occultants, si possible à l’extérieur pour que les rayons ne tapent pas sur les vitres ; 
    • en faisant de l’ombre avec du végétal qui laisse passer l’air. 
    • en créant des courants d’air en ouvrant les fenêtres ou avec un ventilateur. 

    On peut également réduire la sensation de chaleur, le ressenti, en mettant de l’eau fraîche sur certaines parties du corps, en créant une ambiance de pénombre. Il y a donc plein d’astuces pour éviter de climatiser. 

    Le bâtiment : miser sur la réhabilitation

    Pour Claire Grolleau, réhabiliter l’ancien est plus efficace d’un point de vue écologique. Bien sûr, c’est à nuancer concernant des bâtiments très délabrés. Mais selon elle, cela vaut vraiment le coup d’évaluer la réutilisation des emplois existants. Il faut bien entendu faire attention aux matériaux utilisés. 

    Évidemment, il va falloir isoler les murs, les ouvertures, le toit : il y a d’ailleurs des aides financières pour cela. Il existe plein de solutions écologiques pour isoler avec des matériaux à base de bois, de cellulose, de paille. Concernant les matériaux pour refaire les surfaces, notamment les revêtements pour le sol : on oublie le plastique et on privilégie les matières naturelles. Pour les peintures, il en existe des écologiques, compatibles avec la vie en collectivité. 

    Enfin, il faut mettre des fenêtres dans toutes les pièces pour aérer, enlever les toxiques chimiques. Ce n’est parfois pas facile d’en mettre partout, mais selon la fondatrice de Label Vie, on peut toujours trouver des solutions, comme des velux, des puits de lumière, des cloisons mobiles. Il faut pouvoir ouvrir toutes les pièces et permettre la circulation et le renouvellement de l’air. 

    Découvrez d'autres articles

    Voir toutes les actualités

    Podcast HABA aménagement des espaces de jeu en crèche - Les aménagements des espaces de jeu en crèche, avec Fabienne Agnès Levigne - Haba PRO

    Les aménagements des espaces de jeu en crèche, avec Fabienne Agnès Levigne

    Le jeu est essentiel pour l’enfant. Il est source de plaisir, de bien-être et l’accompagne…

    Lire la suite
    121102 4c 02 scaled e1652776989470 - Micro-crèche Les Jeunes Pousses - Haba PRO

    Micro-crèche Les Jeunes Pousses

    Depuis plus de 5 ans, HABA est le partenaire Petite Enfance du réseau de micro-crèches Les Jeunes Pousses. Avec un projet pédagogique centré sur le bilinguisme, l’écologie et l’éveil sensoriel, nos experts ont accompagné Les Jeunes Pousses dans la réflexion et la conception de leurs structures.

    Lire la suite
    Header e1653295807770 - Aménager une micro-crèche : notre offre clé en main - Haba PRO

    Aménager une micro-crèche : notre offre clé en main

    Aménager une micro-crèche suppose de tenir compte des besoins des tout-petits, du projet pédagogique poursuivi…

    Lire la suite