Pédagogie Froebel : méthode, activités

Bienvenue dans nos guides pédagogiques

Voir les autres guides

La pédagogie Froebel ou Fröbel a connu son heure de gloire dans la seconde partie du 19ème siècle. En effet,cette méthode axée sur l’auto-apprentissage et le développement de l’autonomie eut en son temps une répercussion internationale même si les “dons” étaient souvent employés en complément de l’éducation formelle et non en remplacement. Les jardins d’enfants demeurent nombreux à travers le monde mais ont évolué par rapport aux théories d’origine de Fröbel. 

Qu’est-ce que la méthode Froebel ? Quel matériel pédagogique met-elle à disposition ? Comment aménager une crèche fondée sur cette approche ? Quelles activités prévoir ? A travers ce guide, vous trouverez des éléments essentiels pour comprendre cette approche pédagogique venue d’Allemagne. 

Qu'est-ce que la méthode pédagogique de Froebel ?
Quel matériel pédagogique est adapté à la méthode Froebel ?

La méthode Froebel : définition et objectifs

Qu’est-ce que la pédagogie Froebel ?

Pédagogue allemand, Friedrich Froebel est principalement connu comme le créateur des jardins d’enfants. Pourtant, sa pédagogie s’étend bien au-delà de la représentation moderne que nous avons des “kindergarten”. 

Le terme “jardin d’enfants” est à interpréter de façon allégorique : l’école est le jardin, les enfants sont les plantes dont les personnels encadrants sont les jardiniers. Pour Fröbel, c’est au contact de la nature, qu’il faut élever l’enfant et lui procurer les bienfaits d’un milieu approprié : comme le ferait tout bon jardinier avec ses plantes. 

C’est en s’appuyant sur cette philosophie que le pédagogue allemand a créé une méthode adaptée à la petite enfance, fondée sur un courant philosophique et éducatif où l’enfant, comme une graine, suit son développement grâce à un environnement préparé pour lui. C’est vers 1836, que Fröbel développe sa pédagogie en s’appuyant sur les principales composantes de la petite enfance : le jeu, le matériel pédagogique et le jardin d’enfants.

Points forts et critiques de la méthode Froebel 

Si la méthode Froebel présente plusieurs points forts en matière de développement complet de l’enfant, elle est parfois critiquée et ajustée par certains professionnels progressistes qui lui reproche l’absence d’enseignements académiques

Points fortsCritiques
Développement de la capacité à voir un problème sous plusieurs angles et à le résoudre de façon autonome. 
Grâce au matériel, développement de la persévérance jusqu’à l’obtention du résultat souhaité. 
Développement de l’indépendance et de la confiance en soi. 
Un programme modifié par des éducateurs progressistes pour coller aux réalités actuelles des jardins d’enfants. 
Programme parfois jugé trop rigide. 
Il est parfois reproché à cette méthode de mettre trop l’accent sur la motricité fine, laissant moins de place à d’autres activités bénéfiques pour les enfants (art, musique…) 
Beaucoup pensent que la méthode Froebel est à compléter par des enseignements académiques (lecture, écriture…) 

Quelle différence avec Montessori ?

À certains égards, la méthode Froebel peut évoquer la pédagogie Montessori : ces deux approches proposent en effet un développement complet de l’enfant, ne nécessitant pas d’autres enseignements, formels par exemple. Toutefois, les matériels pédagogiques utilisés dans ces méthodes sont assez différents. 

D’autres variantes subtiles existent entre les méthodes Fröebel et Montessori : elles concernent le rôle des professionnels ou des parents, l’aménagement de l’espace ou encore l’apprentissage de la lecture…

Grands principes de la pédagogie Fröbel

L’importance du jeu dans l’éducation

Au sein des jardins d’enfants, Friedrich Froebel est l’un des premiers penseurs allemands à donner au jeu une fonction dans l’éducation. Pour lui, si l’enfant ne dispose pas de certaines compétences (lecture, écriture…), l’enseignement doit passer par un autre moyen, par exemple les activités manuelles ou le jeu.

La théorie du jeu constitue le fondement de la méthode Froebel. Au centre, on trouve le concept d’unification de la vie. Le pédagogue allemand présente le jeu comme “le miroir de la vie”. Il est employé comme un moyen d’interaction privilégié et de méditation entre :

  • l’enfant et son environnement
  • l’enfant et les objets
  • l’enfant et les autres. 

Pour les familles et les professionnels encadrants, le jeu comporte aussi des intérêts en leur permettant de mieux comprendre l’enfant par le jeu mais aussi en les ramenant à leur propre enfance. 

Les quatre composantes principales

ComposanteApprend aux enfants…
Culture de petits jardinsRespect, patience
Causerie, poésie, chantInitiation au sentiment religieux (un aspect mis de côté par de nombreux éducateurs lorsque cette approche s’est répandue) 
Jeux gymnastique, mouvementDéveloppement corporel et intellectuel
Gymnastique de la mainRôle essentiel du toucher, adresse manuelle, développement des sens

Le rôle du jardinier

Dans son traité de pédagogie, Froebel intègre une théorie sur l’enseignement et l’éducateur. Au jardin d’enfant ou à l’école, les personnels encadrants sont des jardiniers qui préparent pour les enfants un environnement bénéfique à leur croissance. Cette mission passe par l’observation, l’accompagnement, l’encouragement et le fait de guider l’enfant. 

Qu’il s’agisse du parent ou du profession encadrant, le rôle de l’adulte est primordial dans le jeu. L’adulte guide sans diriger l’enfant, l’accompagne et veille à ce que le jeu soit adapté à ses facultés et à ses besoins d’apprentissage. 

Si l’importance de l’autonomie de l’enfant lors du jeu est importante, la présence de l’adulte l’est également. Friedrich Fröbel préconise que les adultes expérimentent eux aussi le jeu afin de mieux le connaître. 

Apprendre par le jeu avec la pédagogie Froebel
La pédagogie Froebel accorde au jeu un rôle primordial.

Fröbel en pratique : kindergarten, matériel

Le concept du kindergarten

Le kindergarten ou jardin d’enfants est le concept initial créé par Friedrich Froebel et en son temps très répandu en Suisse romande. Cet espace tel qu’il a été imaginé par le pédagogue allemand a depuis évolué, pour coller aux réalités des structures d’accueil fondées sur cette approche. Il faut retenir qu’un aménagement adapté à la méthode Froebel, c’est un espace qui favorise le développement par le jeu, le mouvement et le lien avec la nature : 

  • Dans le concept fröbelien, le kindergarten n’est pas un lieu destiné à la transmission de connaissances scolaires (écriture, lecture, calcul) mais un espace consacré au développement global des jeunes enfants. C’est donc dans l’optique de favoriser les activités, le jeu, les déplacements, l’autonomie que cet espace doit être imaginé. 
  • L’activité physique est essentielle au bon développement et au bien-être des enfants et fait partie du jeu. L’aménagement d’une crèche ou d’une école maternelle fondée sur la méthode Froebel doit permettre et favoriser le mouvement. 
  • Le contact avec la nature est primordial dans l’approche du pédagogue allemand et suppose d’aménager un espace extérieur pour permettre aux enfants de se familiariser avec leur environnement, d’appréhender les cycles de vie ou encore d’entretenir de petits jardins. Par ces activités dans la nature, l’enfant apprivoise son propre cycle et sa relation avec son environnement. 

Les dons et les occupations, un matériel spécifique

Pour Froebel, peu de matériel est nécessaire à l’épanouissement et au développement de l’enfant. L’essentiel, c’est que l’enfant intègre la notion d’unité entre lui, l’objet, l’entourage, la nature. A cet effet, Froebel a créé des outils pédagogiques comme le Spielgaben : une boîte à trésors qui contient du matériel pédagogique adapté, en grande partie composé de formes géométriques très colorées. Destiné aux enfants de 3 à 6 ans, il leur permet d’aborder les couleurs et les formes, de travailler leur motricité ou encore leur représentation spatiale par la construction. 

Pour désigner ce matériel, Fröbel parlait de “dons”, que l’on peut traduire par l’idée de donner à jouer à l’enfant. Grâce à ces dons parfois appelés « cadeaux », le petit enfant peut laisser libre court à ses envies et son imagination tout en développant ses capacités : motricité fine, vocabulaire, connaissances, créativité… Le Spielgaben regroupe des dons appropriés aux besoins d’apprentissages des tout-petits : balles de laine, formes en bois, cartons de couleurs vives, argile à modeler, etc.

Outre les cadeaux, les « occupations » sont un autre terme employé dans la méthode fröbelienne pour désigner un ensemble varié de matériel pédagogique présentant surfaces, points, lignes. Ces éléments ont vocation à permettre aux enfants de créer des formes de types différents : usuelles, esthétiques ou mathématiques. 

Haba accompagne les crèches Froebel

Des produits adaptés à la pédagogie Fröbel

Ancrée dans les enjeux éducatifs d’aujourd’hui, HABA a développé des gammes de produits en support des pédagogies les plus reconnues, parmi lesquelles la méthode Montessori, mais aussi les pédagogies Montessori, Loczy ou Reggio Emilia

Élaborés avec des spécialistes de ces méthodes, nos aménagements et produits respectent leurs valeurs éducatives : équipement à hauteur d’enfant, zone de jeux en libre accès, mobilier permettant la libre évolution de l’enfant… Vous créez une crèche basée sur la pédagogie Fröbel ? N’hésitez pas à consulter nos experts : ils sauront vous recommander une implantation et une sélection de produits adaptés. 

Des aménagements pensés pour le développement des enfants

Friedrich Frobel a fondé son approche sur une philosophie qui considère que l’enfant, comme une graine, suit son développement grâce à un environnement spécialement préparé pour lui. Chez HABA, nous partageons cette ligne de conduite qui consiste à permettre à l’enfant d’exprimer son plein potentiel en mettant à sa disposition un environnement sécurisant et stimulant, ainsi que les ressources nécessaires à ses apprentissages. 

C’est pour cela que nous concevons des aménagements pensés pour rassurer les enfants, répondre à leurs besoins d’apprentissage, éveiller leurs sens, favoriser leur autonomie, permettre l’expression sous diverses formes… Ainsi, les tout-petits deviennent des êtres autonomes, responsables et ingénieux. 

Pour respecter le rythme d’apprentissage de chaque enfant, nos produits proposent des stimulations adaptées à chaque stade d’évolution. Ils sont élaborés avec des spécialistes de l’enfance et permettent le développement de compétences spécifiques : motrices, cognitives, émotionnelles… 

Pédagogie
Publié par Camille Deneu Le 14 juillet 2021