Besoin d'aide ?
Contactez-nous !

Par téléphone :

Par email :

Comment développer la motricité chez le bébé et l’enfant

Bienvenue dans nos guides

Voir les autres guides

Sommaire

    Partager l'article

    Recevez nos dernières actualités

    S'abonner

    En cliquant sur "S'inscrire", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

    Parmi les aptitudes qu’un bébé ou un jeune enfant doit développer, la motricité est un indispensable. Quels sont les différents types de motricité et comment favoriser leur développement grâce à l’aménagement et au matériel de la crèche ? Quelles activités prévoir pour développer la motricité selon les différentes étapes d’apprentissage de l’enfant ? Spécialiste de l’aménagement de crèches, HABA Pro vous apporte des réponses concrètes à travers ce guide dédié à la motricité du bébé et de l’enfant.

    Les différentes motricités chez le bébé et leur importance

    Qu’est-ce que la motricité chez le bébé ?

    La motricité renvoie à l’ensemble des fonctions permettant le contrôle des mouvements. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, elle ne se limite pas aux activités purement motrices. On considère qu’il existe différents types de motricité, tout aussi essentiels au développement du tout-petit : 

    • La motricité globale correspond aux activités générales et notamment à la dissociation et à la coordination des mouvements du haut et du bas du corps, et entre les membres. Elle renvoie à des notions comme la posture, le mouvement, l’équilibre ou la programmation gestuelle. 
    • La motricité fine concerne les mouvements précis qui sollicitent les petits muscles (mains, doigts…) Parmi ces mouvements fins : saisir un objet, le lancer, le porter à la bouche mais aussi réaliser des activités manuelles nécessitant de découper, dessiner, etc.
    • La motricité relationnelle revêt une dimension psycho-cognitive-affective, liée au dialogue infraverbal. L’imitation gestuelle joue en effet un rôle important dans le développement des fonctions cognitives. 

    Pourquoi développer la motricité des tout-petits ?

    Pour que les enfants se développent correctement, motricité globale, fine et relationnelle doivent être travaillées. Le développement des compétences liées à la motricité doit débuter dès le plus jeune âge et permet aux accompagnants de voir les progrès et de détecter d’éventuels troubles.

    Il existe des repères donnés par les professionnels concernant les différentes étapes de développement de la motricité et les actions qu’un bébé ou un enfant doit pouvoir réaliser : 

    • Avant 3 mois, les gestes sont anarchiques et le bébé saisit un objet placé dans sa main par réflexe. 
    • De 3 à 6 mois, le bébé essaie d’attraper un objet et y arrive progressivement en “ratissant”. 
    • De 6 à 9 mois, il acquiert la préhension pouce-index, qui lui permet d’attraper des objets plus petits. Le mouvement devient volontaire et le bébé maîtrise le prendre-lâcher. 
    • Vers 1 an, le tout-petit peut tenir seul sa cuillère et manipuler des objets de façon plus élaborée. 
    • De 18 mois à 2 ans, le jeune enfant maîtrise la rotation du poignet et expérimente de nouvelles capacités. 
    • De 2 à 4 ans, il se familiarise avec le graphisme et les activités de dessin, de peinture, etc. 

    Toutefois, chaque enfant développe différemment ses compétences et on peut s’alarmer lorsqu’on constate un retard de plusieurs mois. De nombreux aménagements,  jeux et activités sont conçus pour répondre aux besoins de motricité des bébés et des enfants, selon leurs aptitudes et leur rythme.

    Développer la motricité chez l’enfant : aménagement et matériel

    Comment aménager une salle de motricité en crèche ?

    Bien aménager sa crèche, c’est favoriser les apprentissages des tout-petits : l’espace de motricité répond à certaines règles particulières pour permettre à l‘enfant de développer des compétences de motricité globale de façon autonome et sécurisée. Les parcours de motricité permettent à l’enfant de vivre des expériences corporelles qui contribuent à leur développement moteur, sensoriel, affectif et cognitif. Par ses actions dans un environnement riche, l’enfant va développer ses facultés : sauter, ramper, grimper, rouler… 

    Un parcours de motricité doit se construire pour présenter différents types de situations : 

    • des situations attrayantes en jouant sur les volumes, les couleurs, les formes
    • des situations riches et variées pour répondre aux spécificités de l’enfant tout en prenant en compte ses besoins, aptitudes et envies. 
    • des situations dites “complexes” qui favorisent l’engagement et le dépassement de soi. 

    Spécialiste de l’aménagement de crèches, HABA Pro vous propose plusieurs idées pour aménager votre espace motricité

    • structures de motricité : parcours, maisons de jeu, podiums en bois ou en mousse… 
    • panneaux sensoriels 
    • blocs et cubes en mousse 
    • piscines à balles

    Pour plus d’inspiration, consultez notre catalogue.

    Nid d’oiseau, château du hérisson : nos maisons de jeu Grow upp exaltent l’imagination et favorisent les jeux de rôle. Escaliers, murs d’escalade, toboggans et rampes prodiguent quant à eux de nombreuses stimulations motrices.

    Quel matériel pour développer la motricité d’un enfant ou d’un bébé ?

    Voici quelques idées de matériels et équipements pédagogiques pour aider les bébés à développer leur motricité ainsi que quelques conseils pour répondre aux besoins des tout-petits. 

    Au sein de votre crèche, créez un espace stimulant avec par exemple un tapis sur lequel le bébé pourra expérimenter par lui-même sa motricité globale, pour ensuite la mettre au service de sa motricité fine. 

    Pensez aux jeux de motricité, qui favorisent l’éveil des petits à travers le mouvement et les activités physiques : 

    • premiers pas : porteurs, chariots, trottinette, patinette, tricycle, draisienne… 
    • stimulation de l’équilibre et de la coordination : jeux d’équilibre, escalier d’équilibre, planche à bascule… 
    • entrainement : podiums en bois, mur d’escalade, planches à suspendre, chevaux d’escalade, chevaux d’arçon, toboggan de gymnastique, dalles sportives…
    • activités collectives : parachutes, balles de manipulation, balles sportives…
    • adresse et précision : cerceaux, jeux de quilles, jeux de lancer d’anneaux…
    • activités artistiques : expression corporelle, instruments de musique

    Ne négligez pas le matériel de protection. Celui-ci est essentiel pour l’absorption des chocs et pour garantir la sécurité des tout-petits. Pensez aussi aux équipements de rangement, essentiels pour maintenir l’ordre au sein de votre crèche. Parmi les éléments à ajouter à votre liste : 

    • tapis de gymnastique et de réception, tapis de sécurité, tapis de jeux multifonctionnel… 
    • bacs, coffres et armoires de rangement…

    Pour découvrir l’ensemble de nos gammes, consultez notre catalogue.

    Quelles activités pour développer la motricité d’un enfant ?

    Les activités pour développer la motricité globale

    Comment développer la motricité chez le bébé ou l’enfant ? Le travail sur la motricité globale se traduit, entre autres, par les axes de développement suivants : 

    • la coordination : effectuer différents mouvements en même temps (pédaler et tenir un guidon…) 
    • la dissociation : bouger seulement une partie du corps à la fois (lever une seule épaule…)
    • la posture et l’équilibre : adopter différentes postures et trouver de la stabilité 
    • le schéma corporel : conscience de son corps 
    • le tonus musculaire : capacité à contracter et décontracter un muscle 
    • le mouvement locomoteur (danser, grimper) et non locomoteur (lancer une balle…)

    De nombreuses activités existent pour aider les enfants à affiner leur motricité globale. Elles renvoient à la conscience de son corps, au mouvement, à la coordination… Voici quelques idées : 

    • gymnastique, escalade
    • parcours d’obstacles : podiums en bois ou en mousse
    HABA Pro Campus Hintergrundbilder Teams3 2 - Comment développer la motricité chez le bébé et l’enfant - Haba PRO
    Salle de motricité HABA Pro

    Les activités pour travailler la motricité fine

    En ce qui concerne la motricité fine, elle va être développée par la stimulation des muscles des mains et des doigts. Orientez-vous vers des activités qui permettent d’obtenir une plus grande dextérité manuelle et d’améliorer la coordination visuo-motrice. Soyez attentif à adapter les activités selon l’âge des enfants, notamment si elles supposent l’utilisation de petits éléments ingérables : 

    • colliers de perles, jeux de laçage
    • jeux de construction et d’assemblage, jeux de société
    • pâte à modeler, dessin, peinture
    • tri de petits objets à l’aide la pince pouce-index
    • balle molle à écraser et relâcher

    Guide
    Publié par Lorenza pour HABA pro Le 20 mai 2022